Taille du texte :    +   -

Création d’un programme de Télé-AVC : Établissement de l’infrastructure de la technologie de Télé-AVC

Mise à jour en 2017
avril 2017

4.1 Introduction

La technologie de Télé-AVC permet à des cliniciens d’offrir des services de soins, des compétences et de l’information en santé en temps réel à distance, afin d’améliorer l’accès en temps opportun et d’éliminer les obstacles aux soins des patients. Les avantages associés à la technologie de télémédecine pour les soins de santé peuvent être réalisés en termes d’économies de coûts et de temps, de la disponibilité accrue de soins d’une grande qualité et de la rapidité avec laquelle les soins peuvent être obtenus. Une liste de recommandations techniques a été élaborée pour faciliter l’avancement des programmes de Télé-AVC dans le continuum à n’importe quel niveau d’autorité.

Dans la première section du présent chapitre, l’utilisateur découvrira les exigences techniques pour les établissements fournisseurs et les établissements bénéficiaires afin qu’ils créent un programme de Télé-AVC planifié, qui soutient la prévention de l’AVC, l’éducation des patients et les services de réadaptation. La deuxième partie examine les besoins techniques et cliniques pour un programme de l’AVC en phase aiguë, qui est plus exigeant en matière de ressources et comporte plusieurs portefeuilles. Enfin, des listes de vérifications sont présentées à l’appui des recommandations en matière de télésanté relativement à la préparation, l’espace et l’équipement.

Le succès de l’intégration des services de Télé-AVC au sein de n’importe quelle organisation dépend de la collaboration des cliniciens avec le personnel responsable de la télésanté et de la TI. Il est important de s’assurer que tous les intervenants essentiels soient représentés pendant toutes les phases de planification et de développement.

Il est bien évident que certains établissements pourraient ne pas disposer de l’infrastructure technologique complète ou être dans l’impossibilité de la mettre en œuvre dès le début d’un programme de Télé-AVC. Cette infrastructure technologique peut être bâtie et élargie avec le temps. Au cours des premières phases de développement, les établissements qui envisagent ou planifient des services de Télé-AVC, ou n’importe quelle application de télémédecine, pourraient songer à utiliser une application logicielle de vidéoconférence en ligne (comme SkypeÒ) pour offrir de la téléconsultation en l’absence d’une technologie de vidéoconférence ou de la capacité de soutenir une telle technologie. Ces programmes peuvent être utilisés pour faciliter la consultation à distance, sans frais pour le patient ou l’établissement de soins de santé en utilisant des interfaces qui sont déjà souvent familières aux patients et au personnel. Le recours à ces technologies permettra un accès sans délai aux compétences en AVC, et augmentera l’accès équitable aux soins de l’AVC pour le patient. Ces technologies doivent être considérées comme une capacité minimale sur laquelle on bâtit, plutôt qu’une capacité suffisante qui remplace les technologies de télémédecine vidéo complètes nécessaires pour les activités d’un programme exhaustif de Télé-AVC.

Table des matières

4.1 Introduction

4.2 Évaluation du niveau de préparation pour les consultations par Télé-AVC planifiées de l’ACCT

4.3 Liste de vérification relative à la mise en œuvre technique de Télé-AVC pour soins de l’AVC en phase aiguë de l’ACCT

4.4 Guide d’essai de l’équipement vidéo de Télé-AVC

4.5 Ameublement et considérations cosmétiques

4.6 Plan de consultation fictif par Télé-AVC – Établissement d’orientation