Énoncé de consensus des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC : la prévention secondaire de l’AVC pendant la grossesse

 

L’Énoncé de consensus sur la prévention secondaire de l’AVC pendant la grossesse des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC fournit les premières recommandations générales propres à l’AVC à l’échelle mondiale dans le contexte de la prévention secondaire de l’AVC pendant la grossesse. Même si les cas d’AVC pendant la grossesse sont relativement rares, le risque de subir un AVC pendant ou immédiatement après une grossesse est plus élevé qu’à d’autres moments et il faut donc proposer une démarche de prise en charge adaptée aux besoins des patientes. Il s’agit du premier énoncé d’une série en deux parties qui sera consacrée à l’AVC pendant la grossesse. Le deuxième énoncé portera sur la prise en charge des femmes qui subissent un AVC en phase aiguë pendant leur grossesse.

L’Énoncé de consensus met l’accent sur les spécificités de la prévention secondaire de l’AVC chez une femme ayant des antécédents d’AVC ou d’AIT, qu’elle soit enceinte ou qu’elle souhaite le devenir.

Comme la santé maternelle est essentielle au bien-être fœtal, les décisions en matière de prise en charge doivent se baser sur les décisions à prendre si la patiente n’était pas enceinte et sur celles si la patiente n’avait jamais subi d’AVC. Certaines femmes ayant des antécédents d’AVC auront besoin d’une surveillance plus étroite pendant toute la grossesse et immédiatement après l’accouchement.

Même si les recherches empiriques dans ce domaine sont peu nombreuses, le document de consensus se base sur de la documentation de grande qualité et tient compte du consensus parmi les spécialistes de l’AVC et les spécialistes de la santé maternelle et fœtale.

Le document met l’accent sur la santé maternelle et fœtale et sur la réduction des risques de récidive d’AVC par des conseils, une surveillance, et la nuisance possible de certains médicaments. Les questions qui sont abordées comprennent :

  • les facteurs de prise en charge dont il faut tenir compte lorsqu’il s’agit de prévention secondaire de l’AVC;
  • l’utilisation d’antithrombine;
  • la prise en charge de la tension artérielle;
  • le suivi du taux de lipides;
  • les soins et la prise en charge du diabète dans certains cas d’AVC ischémique survenant pendant une grossesse.

Les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC sur la prévention secondaire de l’AVC, version révisée ont également été publiées récemment dans le International Journal of Stroke. Elles font partie de la sixième édition des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC de Cœur + AVC. Les coprésidents du groupe de rédaction étaient Richard H. Swartz et Noor Ladhani.

Cliquez ici pour télécharger l’Énoncé de consensus à partir du site Web de l’International Journal of Stroke.

Cliquez ici pour télécharger la mise à jour récente des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC sur la prévention secondaire de l’AVC à partir du site Web de l’International Journal of Stroke.

Cliquez ici pour consulter la méthodologie sur le site Web des Recommandations.

This entry was posted in Nouvelles. Bookmark the permalink.