Taille du texte :    +   -

À Propos

Remerciements

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC et le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires remercient sincèrement le Comité consultatif sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC, les chefs et les membres du groupe de rédaction ainsi que les examinateurs à l’externe, qui ont tous offert bénévolement leur temps et leurs compétences pour le projet continu d’élaboration et de mise à jour de ces lignes directrices en matière de soins de l’AVC. Nous remercions le groupe consultatif canadien sur la qualité et le rendement des soins de l’AVC pour son travail qui a permis l’exploration et la mise à jour des indicateurs de rendement accompagnant chaque recommandation. Nous remercions nos collègues de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, y compris ceux des services de communications, de traduction française, d’information sur la santé, de survie et des publications, pour leurs contributions à la diffusion de ces lignes directrices.

Financement

L’élaboration des lignes directrices canadiennes sur les pratiques optimales de soins de l’AVC ainsi que tout le matériel et toutes les ressources d’appui sont financés entièrement par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC et le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires. Les fonds du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires ont été reçus par l’entremise du programme des Réseaux de centres d’excellence du Canada. Aucun financement pour le présent document ne provient d’intérêts commerciaux, y compris des sociétés pharmaceutiques. Tous les membres des groupes de rédaction des recommandations ainsi que les examinateurs à l’externe sont des bénévoles qui ne reçoivent aucune rémunération pour leur contribution à l’élaboration, à la mise à jour et à la révision des lignes directrices et des ressources de mise en œuvre. Tous les participants au groupe de rédaction et les examinateurs à l’externe ont l’obligation de signaler tout conflit d’intérêts réel ou potentiel en matière de finances, qui est ensuite divulgué publiquement. 

Références bibliographiques

Lindsay MP, Gubitz G, Bayley M, Hill MD, Phillips S, et Smith EE. Aperçu et méthodologie des recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC. Au nom du Comité consultatif canadien sur les pratiques optimales en matière d’AVC et des groupes de rédaction. 2013; Ottawa (Ontario) Canada : Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada

Contact de l’équipe de l’AVC

L’équipe canadienne des pratiques exemplaires et du rendement en matière d’AVC invite les commentaires, les suggestions et les demandes d’information sur l’élaboration et l’application des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC. Veuillez faire parvenir vos commentaires à : pratiquesoptimalesAVC@hsf.ca

À propos de la Fondation des maladies du cœur

www.fmcoeur.ca

Organisme bénévole de bienfaisance en santé, la Fondation des maladies du cœur mène la lutte vers l’élimination des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la réduction de leur impact, en contribuant activement à l’avancement de la recherche et sa mise en application, la promotion de modes de vie sains et la représentation auprès des instances responsables des politiques de santé.

Les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC (mise à jour de 2010) offrent un ensemble de recommandations dans un cadre normalisé afin d’aider les praticiens, toutes disciplines confondues, à fournir des soins de l’AVC de haute qualité fondées sur des données probantes. La mise en œuvre des Recommandations devrait réduire les divergences dans la pratique en comblant l’écart entre les données probantes et la pratique.

Le Groupe de travail sur les pratiques optimales et les normes de la Stratégie canadienne de l’AVC est chargé du processus d’élaboration et de mise à jour des Recommandations. Un sous-groupe du groupe de travail a piloté le cycle de mise à jour de 2010, processus mené sous la direction de la directrice, Rendement et normes, du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires. Le processus bénéficie de l’appui d’un groupe interprofessionnel d’experts en soins de l’AVC qui ont bénévolement contribué de leur temps pour participer à des groupes de tâche spécifique, au comité de consensus ou au panel d’examinateurs externes.